REGLEMENT INTERIEUR

I – PREAMBULE

L’Etablissement La Providence est un lycée privé sous contrat appartenant à l’enseignement catholique. Son règlement intérieur est un contrat de vie collective. Chacun prend l’engagement de le respecter ou de le faire respecter, suivant sa fonction, dans un climat de compréhension.
Le présent règlement doit permettre à l’établissement de devenir une véritable communauté éducative. Chacun doit être amené à voir respecter sa personne, son travail, ses biens et doit s’engager à respecter les divers membres de l’établissement, leur travail et les biens de la collectivité.

II – ORGANISATION DE LA VIE SCOLAIRE

  1. Les Horaires

L’Etablissement est ouvert aux élèves tous les jours de 7h30 à 18h du lundi au vendredi pendant les périodes scolaires et aux personnes extérieures (parents d’élèves, fournisseurs etc…) de 8h à 12h et de 13h30 à 17 h, sauf sur rendez-vous.

Les appels téléphoniques sont reçus de 7h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h00.

Les cours ont lieu le matin entre 7h55 et 11h50, l’après-midi entre 12h55 et 17h40 selon les emplois du temps.

Les récréations ont lieu de 9h45 à 10h et de 14h45 à 14h55.

Le lycée ne disposant pas de restauration scolaire, les élèves sont externes pendant la pause méridienne (cf emploi du temps).

Toutefois un snack d’application pédagogique, tenu par les élèves des sections Professionnelles d’une capacité d’environ quarante personnes avec une formule à 4 €, est ouvert à tous lors de ces jours de fonctionnement (sur réservation 24 heures à l’avance), sauf durant les périodes de stage.

Les élèves doivent rester en classe durant toute la durée des cours et ne quitter la salle qu’avec l’accord du professeur. Tout élève voulant s’absenter du lycée doit passer par l’accueil pour obtenir une autorisation de la vie scolaire soumise à l’accord écrit des parents.

En outre, il est interdit aux élèves de quitter l’enceinte du lycée pendant les interclasses et les récréations.

En cas d’absence d’un ou plusieurs des professeurs, l’emploi du temps des élèves pourra être modifié ponctuellement, ils pourront également dans ce contexte quitter le lycée plus tôt après la dernière heure de cours de la matinée ou de l’après-midi.

Les parents s’engagent à venir chercher leur enfant au plus vite si celui-ci n’est pas en état de suivre les cours. En cas de symptômes graves, les pompiers seront appelés.

  1. Carnet de correspondance

Chaque élève possède un carnet de correspondance (fourni par le Lycée).

L’objet de ce carnet est d’assurer une liaison permanente entre l’établissement et la famille.

C’est un document officiel qui ne doit comporter aucune annotation personnelle.

L’élève doit toujours se présenter dans l’établissement muni de son carnet signé par les parents ou du responsable payeur (lorsqu’il s’agit des élèves majeurs) et repartir en fin de journée avec celui-ci.

Il permet de connaître le fonctionnement de l’établissement aussi bien dans l’organisation des études que dans la vie scolaire.

L’élève, responsable de son carnet, doit pouvoir le présenter à toute demande des professeurs, des éducateurs et de l’administration de l’établissement.

Il appartient donc à la famille de veiller à la bonne tenue du carnet et consulter régulièrement l’espace PRONOTE dédié aux parents.

L’élève doit également posséder un cahier de texte où figurent le travail à faire (devoirs, leçons, recherche de documents).

De plus, le cahier de textes « classe » est consultable depuis le site internet du lycée.

  1. Les Bulletins

Trois relevés trimestriels au lycée technologique et en 3ème, deux relevés semestriels au lycée professionnel, rassemblant l’ensemble des moyennes et des appréciations de tous les professeurs seront adressés par courrier ou remis en main propre aux parents ou aux responsables légaux.

De plus, un bilan intermédiaire sera effectué pour chaque classe avec le professeur principal. Si nécessaire la famille sera contactée par l’établissement suite à ce bilan.

Toutes les notes des élèves ainsi que leurs absences sont consultables depuis PRONOTE à l’aide d’un code confidentiel envoyé par courrier au responsable légal en début d’année scolaire, ainsi que le cahier de textes de chaque classe.

III – ASSIDUITE AUX COURS

  1. Présences et absences

Une scolarité régulière est un gage de réussite.

Les autorisations de sortie ou d’absence doivent être sollicitées par écrit par les parents à l’avance, les responsables de l’établissement restent jugent de la suite à donner.

Toute absence doit être signalée par téléphone par les parents, avant 8h le matin et avant 13h l’après-midi, sinon un SMS sera envoyé aux parents.

Les absences pour rendez-vous médicaux ou autres ne sont pas considérées comme absences justifiées.

Le jour même de son retour, l’élève devra remettre à l’accueil le coupon détachable du carnet de correspondance signé par un représentant légal, accompagné d’un courrier de celui-ci ou d’un certificat médical.

Les motifs d’absence seront examinés et pourront être réfutés.

En cas d’absences non justifiées répétées, les parents recevront de la part de l’Etablissement, un courrier dont ils accuseront réception.

Les absences non motivées et non autorisées en nombre pourront être signalées à l’académie, conformément à la loi.

Les absences aux contrôles pourront être rattrapées après jugement du professeur concerné, à condition qu’elles soient réglées administrativement. Dans le cas d’absence non justifiée ou de justification non recevable, l’enseignant est susceptible de pouvoir mettre 0/20 à cette évaluation non effectuée.

Tous les cours sont obligatoires. Il est à noter qu’un absentéisme important et non justifié peut donner lieu à un conseil de discipline.

  1. Retards

Les retards ne peuvent être tolérés car ils sont source de perturbation et peuvent entraîner des difficultés scolaires.

L’élève en retard doit se présenter à l’accueil avec son carnet de liaison.

Tout retard est signalé aux parents par SMS. Un élève en retard ne sera pas accepté si l’heure de cours est entamée sauf accord du professeur.

IV – ASSIDUITE AUX PFMP-STAGES

Ces stages et périodes de formation sont obligatoires. Ils font partie intégrante de la formation des élèves conformément au référentiel du diplôme préparé qui fixe également leur durée.

En conséquence, toute absence injustifiée lors d’une période de stage devra être rattrapée, sous peine pour l’élève, de ne pas pouvoir se présenter auxexamens et / ou passer dans la classe supérieure. Les absences pour rendez-vous médicaux ou autres ne sont pas considérées comme absences justifiées.

De plus, toute exclusion de stage ou période de formation par l’entreprise d’accueil pour faute sera suivie d’un conseil de discipline.

Pour chaque période de formation en entreprise l’élève se verra remettre une convention de stage établie entre le lycée et l’entreprise d’accueil, sans ce document officiel aucun élève ne pourra effectuer de stage.

Les dates de stage seront communiquées pour chaque classe concernée en début d’année.

V – COMPORTEMENT dans le Lycée et aux abords extérieurs

La vie en collectivité implique la reconnaissance des autres avec leurs différences et se fonde donc sur un respect mutuel.

Cette exigence, imposée au sein de l’Etablissement, est indispensable à la formation d’un adulte en devenir et favorise l’accès à une certaine autonomie.

Une correction verbale et une attitude positive sont indispensables au bon fonctionnement d’une communauté.

Les élèves doivent s’y plier pour bénéficier pleinement de leur scolarité à La Providence.

Le recours à la violence physique, aux agressions verbales et à toute forme de harcèlement, d’intimidation ou de discrimination (y compris par des moyens de communication électronique) est inacceptable au regard du droit de chacun à vivre dans un climat de sécurité et de tolérance, et sera sanctionné sévèrement et pourra faire l’objet d’une exclusion définitive.

Toute dégradation ou déclenchement non justifié des équipements de sécurité feront l’objet d’une convocation immédiate devant le conseil de discipline.

Conformément à l’Art. R. 3511-1. du Décret n° 2006-1386 du 15 novembre 2006 fixant les conditions d’application de l’interdiction de fumer dans les lieux affectés à un usage collectif, il est interdit de fumer dans les locaux de l’établissement et son enceinte et il est également interdit d’utiliser la cigarette électronique.

Conformément aux directives du Ministère de l’Education Nationale la détention et/ou la consommation d’alcool, de substances illicites sont interdites dans l’enceinte de l’établissement.

Aucun élève extérieur à l’établissement n’est autorisé à entrer dans l’enceinte de l’établissement, à l’exception des anciens élèves qui ont rendez-vous avec un de leurs anciens professeurs, ils doivent d’abord se présenter à l’accueil. Toute personne souhaitant pénétrer dans l’établissement doit se présenter à l’accueil pour y être autorisée. (Art R645-12 du code Pénal).

Il est précisé, à tous les élèves, que les voies desservant l’Espace ICARDO/SKYROS sont un espace privé de ce fait les accès y sont réglementés. Il est fortement recommandé aux élèves de se conformer aux textes relatifs aux chemins privés.

VI – TENUE

Une tenue jugée correcte, à l’appréciation du chef d’établissement, est exigée dans l’enceinte de l’établissement :

  • Pas de tenue trop dévêtue (décolleté, débardeurs très échancrés, sous-vêtements visibles, ventres dénudés, shorts, tongs  ….),

  • Pas de tête couverte (casquette, capuche, bonnet…)

  • Pas d’apparence trop marquée (couleur de cheveux, piercings, maquillage…)

En cas de non respect de ces consignes, l’élève se verra remettre une blouse à porter toute la journée ou se verra renvoyer chez lui pour se changer. Ceci s’applique également aux sorties scolaires.

Les élèves du lycée professionnel ne seront pas admis aux cours de matières professionnelles en l’absence de leur tenue. De plus pour des raisons d’hygiènes et de sécurité, il est demandé aux élèves d’attacher leurs cheveux et d’enlever leurs boucles d’oreilles, piercings saillants, gourmettes, bagues, dans les ateliers et en cours d’Education Physique et Sportive. Chaque professeur concerné précisera ses exigences selon la matière enseignée.

De plus, conformément aux dispositions de l’article L .141-5-1 du code de l’éducation, le port de signes ou de tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit. Lorsqu’un élève méconnaît l’interdiction posée à l’alinéa précédent, le chef d’établissement organise un dialogue avec cet élève et sa famille avant l’engagement de toute procédure disciplinaire.

VII – HYGIENE

Pour des raisons d’hygiène, il est interdit de boire ou de manger ou petit déjeuner dans les classes ou les couloirs, pendant ou en dehors des cours.

VIII – MATERIEL

  1. Objets Personnels

Sauf usage pédagogique demandé par l’enseignant, l’utilisation de téléphones portables est interdite en cours, ces appareils doivent être éteints et rangés dans les sacs.

L’usage d’appareils photos ou vidéos personnels (appareil photo, smartphone, caméscope, webcam,…) ainsi que les pointeurs lasers sont strictement interdits dans l’établissement. L’élève ne respectant pas ces consignes sera passible d’une première confiscation pour la journée. En cas de récidive, les parents seront prévenus et invités à venir chercher le matériel confisqué auprès du chef d’établissement.

L’Etablissement n’est pas responsable des objets (téléphones portables, ordinateurs portables, casques, sacs, chaussures, vêtements,…) déposés en classe, dans les vestiaires ou à la Vie Scolaire. Le lycée décline toute responsabilité pour les objets de valeur que les élèves peuvent avoir avec eux, ainsi que pour les scooters et vélos garés dans le local extérieur.

  1. Matériel collectif

Prendre grand soin du matériel est important pour la collectivité et constitue une mesure de bon sens, pour le bien-être commun.

Tout élève qui aura volontairement détérioré ou dégradé du mobilier sera sanctionné scolairement, la famille sera tenue pour responsable et aura à assumer les frais de remise en état.

De plus, la propreté du Lycée concerne l’ensemble des utilisateurs, les adultes comme les jeunes. Sans respect de ces consignes, l’esthétique des lieux se dégrade et entraîne une mauvaise atmosphère.

Sous la conduite de l’enseignant, on veillera qu’à l’issue de chaque cours, les papiers au sol soient ramassés, les chaises rangées, les lumières éteintes, les fenêtres fermées, le tableau effacé. De plus à chaque fin de journée les volets seront fermés.

Le vendredi soir, toutes les chaises sont mises sur les tables.

IX – ORIENTATION

En raison de la pénurie de places dans les différentes filières où les élèves pourraient s’orienter, il est impératif que les parents suivent de très près la procédure d’orientation proposée par le Lycée, (sur des fiches-navettes) et celle de réinscription.

Toute demande effectuée après la clôture de l’envoi des dossiers d’orientation aux différentes instances (dates variables suivant les filières et précisées aux élèves sur le carnet de correspondance), ne pourra pas être prise en considération si le quota des effectifs est atteint.

X – ELEVES MAJEURS

La majorité civile n’entraînant pas ipso facto la disparition de l’obligation d’entretien que les parents doivent assumer en proportion de leurs ressources et des besoins de leurs enfants, les parents continuent, en général, à couvrir les frais liés à la scolarité.

S’il en exprime le désir, l’élève majeur peut accomplir personnellement les actes qui, dans le cas d’élèves mineurs, sont du ressort des seuls parents ou autres responsables légaux.

Sauf décision écrite de l’élève majeur indiquant qu’il dispose de son autonomie financière dans les conditions précisées ci-après et qu’il n’a plus recours à l’obligation d’entretien et d’éducation de ses parents ces derniers seront normalement destinataires de toute correspondance le concernant : relevés de notes, appréciations, convocations, absences …..

Le certificat de scolarité qui sera délivré aura dans ces conditions une valeur particulière : il donnera aux parents concernés la possibilité de faire valoir leurs droits au regard de la législation fiscale et sociale. Par contre, toute perturbation dans la scolarité (absences répétées injustifiées, abandon d’études) susceptible de mettre les parents en contravention vis-à-vis de cette législation leur sera signalée sans retard. Dans le cas où l’élève majeur ne serait plus à la charge de la famille, il conviendra qu’il fournisse un engagement écrit de régler tous les frais liés à sa scolarité : l’élève devra alors apporter la preuve que ses revenus personnels lui permettent de faire face à ses obligations ou à défaut qu’un tiers solvable se porte garant pour lui.

XI – INTERNET ET PHOTOCOPIES

Les accès « internet » de l’ensemble des postes informatiques de l’établissement sont strictement réservés à un usage pédagogique (voir la charte informatique). Le réseau informatique de l’établissement est équipé d’un système de surveillance qui enregistre les activités de chaque utilisateur.

Les élèves peuvent se procurer une carte de crédit photocopies payante à la Vie Scolaire.

XII – DROIT A L’IMAGE

Chaque personne dispose d’un droit exclusif sur son image. Le fait de capter l’image d’une personne sans son autorisation, et qui plus est, de diffuser cette image dans le but de ridiculiser cette personne ou de la diffuser sera sanctionné sévèrement, les sanctions pouvant aller jusqu’à la convocation d’un conseil de discipline et à la mise en œuvre de poursuites judiciaires.

Par contre en inscrivant leur enfant, les parents ou responsables donnent l’autorisation à l’établissement dans le cadre exclusif des activités pédagogiques et éducatives pour l’année, de prendre des vues (photos ou vidéos) de leur enfant, dans toutes les activités organisées par l’établissement, et de les reproduire et de les divulguer en interne et en externe, sur tous types de supports, pour la promotion de l’établissement La Providence sauf avis contraire de leur part notifié par écrit.

Leur utilisation ne pourra pas faire l’objet d’aucune rétribution. Les supports des images restent la propriété exclusive de l’OGEC du LPTP LA PROVIDENCE.

XIII – SANCTIONS

En cas de non-respect du règlement intérieur, l’acte commis par l’élève doit être signifié. Pour être efficace, la sanction doit être rapide, éducative, réparatrice et suivie jusqu’à son dénouement. Deux niveaux de sanctions peuvent être définis, comme suit :

  1. Un premier niveau qui concerne une personne et relève de la culpabilité de son auteur. Ce type de sanction vise à servir d’avertissement pour tout autre qui reproduirait cette faute et pourra être :

– une réprimande,

– notification adressée aux parents,

– devoir supplémentaire à la maison,

– une exclusion de salle de cours,

– une retenue avec travail supplémentaire,

– une mesure d’inclusion.

    1. Toute demande de retenue doit être signalée par l’enseignant à la Vie Scolaire. Elle sera organisée conjointement avec le CPE, en dehors de l’emploi du temps de l’élève. La famille en sera informée.

    2. L’exclusion d’un cours respecte la procédure suivante : l’élève est envoyé à l’administration accompagné d’un délégué de classe qui remettra le fiche d’exclusion remplie. L’administration le prend alors en charge.

  1. Un deuxième niveau de sanction concerne un acte transgressif et relève de la responsabilité de son auteur, il répond à une transgression volontaire ou un manquement au règlement intérieur. Son objectif est éducatif, rappelle le cadre et vise la non répétition de l’acte.

Ce type de sanction pourra être :

– une convocation en conseil d’éducation,

– une exclusion temporaire de 1 à 8 jours prononcée par le Chef d’Etablissement,

– une convocation en conseil de discipline,

– une exclusion définitive en cas de récidive ou de faute très grave prononcée par le conseil de discipline.

2.1) Conseil d’éducation  est une réunion avec les parents, l’élève, le CPE (si c’est un problème de discipline), le professeur principal, le Chef d’Etablissement et si nécessaire tout autre adulte concerné. Il s’agit d’une instance de recadrage et de réflexion qui permet de croiser les regards et les compétences autour d’un élève dont le comportement est inadapté aux règles de l’établissement et/ou qui ne répond pas à ses obligations scolaires (assiduité, retards, tenue en classe, engagement dans le travail).

Son objectif est la mise en place d’un plan d’accompagnement afin d’éviter le renouvellement ou la pérennisation d’actes nuisant à la scolarité de l’élève.

L’enjeu est que l’élève s’interroge sur le sens et les conséquences de sa conduite.

Les conseils d’éducation ne peuvent être fréquents. De trop nombreuses remarques entraîneront un conseil de discipline.

2.2) Le conseil de discipline peut être convoqué en raison de deux situations distinctes :

  • A la suite d’un fait particulièrement grave,

  • A la suite de réitération de faits importants, dont le signalement à la famille est resté sans effet sur le comportement de l’élève.

Le Conseil de discipline est convoqué par le Chef d’Etablissement. Les parents et le(s) jeune(s) concernés par courrier recommandé avec accusé réception ou remis en main propre.

Le Conseil de discipline réunit :

  • le(s) élève(s) concernés

  • leur(s) parents ou leur(s) représentant légal clairement identifié,

  • le Président de l’APEL ou son représentant si l’association existe dans l’établissement,

  • les délégués de classe,

  • l’équipe pédagogique

  • le responsable de la vie scolaire,

  • le Chef d’Etablissement ou son représentant.

Le Chef d’Etablissement peut convoquer d’autres personnes qui peuvent être concernées par la situation en cours (victimes, témoins, …). Aucune personne non membre de la communauté éducative ne peut être présente sauf convocation. La famille ne pourra aucunement être assistée d’un avocat durant le conseil de discipline.

Le Conseil de discipline est présidé par le Chef d’Etablissement ou en cas d’absence par son représentant qui assurera à la famille le respect du contradictoire.

En cas d’absence d’un élève convoqué et de ses parents, un conseil est re-convoqué. En cas, d’absence à nouveau de l’élève et de ses parents, le chef d’Etablissement statuera.

Déroulement

 1er temps : le Chef d’Etablissement rappelle les faits qui sont à l’origine de la convocation du Conseil de Discipline. L’élève est invité à préciser son accord ou non sur les faits qui lui sont reprochés.

 2ème temps : Chaque membre peut alors prendre la parole pour apporter des éléments au Conseil ou pour poser des questions pour éclairer les débats.

 3ème temps : Le(s) élève(s) convoqué(s) devant le Conseil de discipline et leur(s) parent(s) sont invités à quitter la séance du Conseil le temps de la délibération. Le Chef d’Etablissement prend alors conseil auprès de l’ensemble des membres. Les propos échangés durant la délibération doivent rester strictement confidentiels. Au terme des échanges, le Chef d’Etablissement indique sa décision.

 4ème temps : Le(s) élève(s) convoqué(s) devant le Conseil sont invités à revenir devant le Conseil avec leur(s) parent(s) pour entendre la décision du Chef d’Etablissement.

Compte rendu

Un compte rendu est établi sous 3 jours, il est ensuite adressé à la famille par lettre recommandée et une copie est adressée au Président de l’association des parents d’élèves (APEL).

Le Conseil de discipline est souverain et la décision du chef d’établissement est irrévocable.

ATELIERS CUISINES ET VESTIAIRES

VESTIAIRES

Les vestiaires seront ouverts 10 minutes avant la sonnerie d’entrée en cours.

Les élèves doivent se mettre en tenue, avec leur matériel (stylo, porte vue, cheveux attachés, les bijoux enlevés, le portable éteint.

Pendant le cours, les vestiaires sont fermés à clé afin d’éviter les risques de vol. Les élèves ne peuvent avoir accès aux vestiaires pendant les cours qu’avec une autorisation exceptionnelle de l’enseignant qui de ce fait engage sa responsabilité.

TENUE

La tenue est obligatoire, elle doit être propre, repassée et complète : tablier, pantalon, veste et chaussures de sécurité.

Tout manque sera sanctionné d’un retrait de points. Une blouse et (ou) des chaussures leurs seront prêtées pour le cours.

AFFAIRES PERSONNELLES

Portable, bijoux, argent sont gardés par l’élève dans la poche du tablier. Le portable sera éteint, en cas d’utilisation l’élève sera sanctionné.

BILAN MEDICAL

Le certificat médical (Apte à manipuler les denrées alimentaires) est obligatoire avant de commencer le travail en cuisine.

RECREATION

Passage aux toilettes : les élèves ont à leur disposition des toilettes réservées au personnel de cuisine.

Pause : 10 minutes de pause dans le cadre de l’atelier cuisine peuvent être organisées par le professeur en sa présence et en fonction de l’avancement du travail en cuisine.

COMPORTEMENT EN ATELIER CUISINE

Étant donné la surface et la configuration des ateliers cuisine qui respectent le principe de la MARCHE EN AVANT dans le cadre démarche H.A.C.C.P, il est demandé aux élèves d’appliquer toutes les consignes transmises par le professeur.

Les élèves ne doivent pas manger en cuisine, mais ils peuvent goûter les préparations culinaires afin de rectifier l’assaisonnement.

SECURITE DANS LES ATELIERS CUISINES

Il est strictement interdit :

  • de courir dans les ateliers,

  • de se déplacer un couteau à la main,

  • de se lancer quoi que se soit à la figure,

  • de se lancer du produit de nettoyage au visage.

Ces actes entraîneront des sanctions voir le règlement intérieur du lycée (voir article XIII – SANCTIONS)

EPS

PRESENCE AU COURS

L’E.P.S. fait partie intégrante des enseignements obligatoires. L’élève quittant le terrain de sport où se déroule une leçon, sans autorisation préalable et expresse du professeur, transgresse la loi et est passible d’une lourde sanction.

Les élèves retardataires pourront rejoindre leur classe si le cours se déroule intra-muros. Dans le cas contraire, si le cours a lieu en dehors du lycée, l’élève sera pris en charge par l’administration et ne pourra donc pas rejoindre sa classe. Il sera considéré comme absent par l’enseignant.

DISPENSES D’E.P.S.

L’élève ne peut être dispensé d’activités physiques, sportives et artistiques (A.P.S.A.) que par le dépôt auprès de son professeur d’un certificat médical. Le certificat médical dispensant l’élève d’une activité physique, sur les 3 proposées, devra être remis avant la fin du mois de septembre.

Quand la dispense est partielle, la présence au cours est obligatoire. L’élève doit alors assurer différents rôles : arbitrage, aide, parade, …

Pour les élèves en inaptitude totale à l’EPS, possibilité avec l’accord des enseignants d’E.P.S. et de la Direction de les libérer pendant les cours d’E.P.S.

COMPORTEMENTS

Les comportements en EPS doivent être exactement les mêmes que dans les autres disciplines. Les sanctions seront identiques (se reporter au règlement intérieur de l’établissement). Malveillance et violences de toutes sortes envers autrui sont à bannir.

En accord avec le règlement intérieur de l’établissement, l’utilisation de téléphones portables ainsi que des Ipod ou MP3 est formellement interdit en EPS et donc durant les déplacements vers les installations. Les portables et objets de valeur peuvent être remis au professeur pendant l’appel et seront rendus en fin de cours. Les chewing-gums sont interdits, les lacets sont serrés et les cheveux doivent être rattachés et l’on ne doit pas porter de bijou.

VETEMENTS SPORTIFS

Une tenue sportive adaptée aux A.P.S.A., d’une part, et aux saisons d’autre part, est exigée :

  • un short ou un survêtement (et non un pantalon large en toile),

  • un T-shirt à manches (qui couvre le ventre),

  • des chaussures de type « running » ou tennis (et non « vans », « converses », « ballerines » ou « bensimon »)

Pour la natation, prévoir un maillot de bain une pièce (bikini interdit) pour les filles, slip de bain ou boxer de bain pour les garçons, une serviette, un BONNET OBLIGATOIRE et des lunettes.

Il est rappelé que l’activité tennis de table est une A.P.S.A. au même titre que les autres, la tenue est donc exigée.

VESTIAIRES ET EQUIPEMENTS SPORTIFS

Le bon fonctionnement de la collectivité impose aux élèves d’apporter le plus grand soin aux installations et au matériel qui lui est confié. Toute dégradation sera sanctionnée.

Pendant la leçon, les vestiaires sont fermés à clé afin d’éviter les risques de vol. Les élèves ne peuvent avoir accès aux vestiaires pendant le cours qu’avec une autorisation exceptionnelle de l’enseignant.

La classe est responsable du matériel utilisé pendant le cours. Les élèves, à tour de rôle, le transportent sur le terrain et, à la fin du cours, le ramènent et le rangent avec précaution.

Les aires sportives sont assimilées à des salles de cours. En dehors des leçons d’E.P.S. inscrites à l’emploi du temps, leur utilisation n’est autorisée qu’en présence d’une personne responsable chargée de la surveillance.

DEPLACEMENTS VERS LES INSTALLATIONS « EXTRA-MUROS »

D’après la circulaire du 31 octobre 1996, les élèves de plus de 16 ans peuvent accomplir seuls les déplacements de courte distance entre l’établissement et le lieu d’une activité scolaire, même si ceux-ci ont lieu au cours du temps scolaire. Ces déplacements pourront être effectués selon le mode habituel de transport des élèves. A l’occasion de tels déplacements, il convient d’aviser les élèves qu’ils doivent se rendre directement à destination, et que même s’ils se déplacent en groupe, chaque élève est responsable de son propre comportement.

Ces déplacements, même s’ils sont effectués de fait collectivement, ne sont donc pas soumis à la surveillance de l’établissement.

En cas d’accompagnement par les professeurs, les élèves (de – 16 ans ou autres) devront respecter les consignes données par eux. Les élèves qui profiteraient de ces déplacements pour échapper à la surveillance de l’enseignant, seront très sévèrement punis.

EVALUATION DE L’E.P.S.

Elle porte sur trois activités de nature différente et est effectuée en contrôle en cours de formation (CCF) : l’élève est évalué(e) à la fin de chaque cycle d’activité (soit une note par trimestre).

Pour le baccalauréat ST2S : la notation finale de chaque activité s’effectue par deux enseignants (co-évaluation) à une date fixe obligatoire. Une date de rattrapage est proposée dans le cas d’une absence justifiée ou d’intempéries. Toute absence au rattrapage entraînera la note 0/20.

ASSOCIATION SPORTIVE

L’A.S. du lycée est affiliée à l’U.N.S.S. et fonctionne conformément à ses statuts.

Tous les élèves de l’établissement peuvent y adhérer. Pour cela, ils doivent avoir l’accord de leurs parents. Cette adhésion leur permet de participer aux activités de loisir et/ou de compétition proposées dans le cadre de cette association.

Il est souhaitable que les élèves participent activement à la vie associative. A chaque fin d’année scolaire, une assemblée générale de l’A.S. est organisée sous la présidence du Chef d’Etablissement.

INTEMPERIES

Lors des jours de mauvais temps, les élèves doivent quand même amener leur tenue. Le cours n’est pas annulé, les élèves sont placés sous la responsabilité de l’enseignant (vidéos, supports d’activité, activités ludiques, …).

Pour les cours de fin de matinée (de 10 à 12 heures) et de fin d’après-midi (de 15 à 17 heures), les élèves pourront être libérés, à l’appréciation du Chef d’Etablissement ou de son représentant.